Illustrateurs, graphistes, musiciens, vidéastes, passionnés… Et si vous transformiez vos créations en NFT ?

Les NFT, pour Non Fongible Tokens (Jetons non fongibles en français) sont en pleine explosion. Nous pensons en priorité à ces illustrations ou à ces créations appliquées en format numérique que l’on trouve sur les plateformes décentralisées, OpenSea ou Rarible pour ne citer qu’elles. Bien entendu, les NFT se développent dans d’autres secteurs, tels que dans le Gaming, dans les Metaverses (achats de parcelles de terrains dans un monde virtuel) ou encore dans les « Collectible » (collections) qui en sont les principaux segments. Dans cet article concentrons-nous sur les NFT de l’art et voyons comment vous pouvez proposer vos créations sur une plateforme décentralisée. C’est parti !

Dans un premier temps, il faut comprendre que les NFT sont des tokens non fongibles, c’est à dire qu’ils possèdent une valeur mais ne se mélangent pas comme l’argent par exemple. Un NFT est donc unique, voire rare dans certains cas, voilà pourquoi le segment de l’art numérique est adapté à ce type de format.

De plus, les transactions d’un NFT, d’un client à un vendeur, se fait via la blockchain Ethereum avec l’ETHER qui est l’élément de référence de la cryptomonnaie. Pour recevoir des transactions, les protagonistes doivent posséder quelques Ether stockés sur un wallet (portefeuille) et doivent posséder une clé privée pour envoyer et recevoir des Ether correspondants à la valeur du NFT afin de réaliser la transaction.

Pour cela, il est important d’utiliser un wallet fiable. Le plus utilisé est Metamask qui se télécharge directement via votre ordinateur et sur votre smartphone.

Cliquer sur « Download Now » pour le télécharger

Choisissez sur quel système d’exploitation le télécharger. Vous avez le choix entre Chrome, IOS et Android.

Choisir l’application : Chrome, IOS, Android et cliquer sur le bouton bleu « Install MetaMask for … »

Vous pourrez alors configurer votre compte MetaMask et le sécuriser avec une phrase de 12 mots à conserver précieusement sur un fichier privé. Enfin, il ne vous restera plus qu’à recharger votre portefeuille MetaMask en achetant des ETHER (ETH) via une plateforme de trading et cela à l’aide de votre clé privée et d’une carte bancaire. Votre compte sera ainsi approvisionné d’un montant que vous aurez préalablement déterminé. Notez qu’il est recommandé de posséder, en réserve, une somme sur MetaMask. Cette dernière contribuera à financer la taxe d’énergie, plus communément appelée les Gas Fees, mise en œuvre lors de la transaction opérée sur la blockchain Ethereum.

Les frais et les dépenses, relatifs à la vente des NFT

Notons que si la transaction est faite via une plateforme décentralisée ou marketplace, les administrateurs de la plateforme se rémunéreront lors de la transaction. Les service fees ou frais de service, sont à hauteur de 2,5% environ.

Enfin, la fluctuation des marchés de la crypto varie et de ce fait, il est donc judicieux de proposer un prix juste et adapté. En général, il est recommandé de tester préalablement ses œuvres, ce qui vous permettra de trouver un juste prix. Enfin, notez que les royalties entrent en jeu. En effet, elles sont adossées à votre NFT car vous êtes un artiste, ne l’oubliez pas. Ces droits d’artistes vous seront rétribués si l’acheteur d’une de vos œuvres numériques revend cette dernière. Par exemple, vous vendez un NFT à 1 ETH et vous avez au préalable attribué 10% de royalties. L’acheteur vend votre NFT à 20 ETH, vous toucherez 2 ETH lors de la transaction.

Télécharger un NFT sur une plateforme

Comme nous l’avons évoqué plus haut, les plateformes populaires sont OpenSea et Rarible. C’est sur ces deux places de marché que s’opèrent les plus grands volumes de vente. Toutefois, d’autres existent comme Mintable, Nifty Gateway ou encore Hic et Nunc.

Prenons l’exemple de la plateforme Rarible. En pressant sur le bouton « Create », vous pourrez ainsi télécharger votre premier NFT. L’interface de création se présente comme suit, elle est intitulée : « Create Single Collectible ». Vous pourrez télécharger votre création en format PNG, GIF (pour les animés), MP3 ou MP4 si il s’agit d’audio ou audio-visuel.

Choix du NFT : « Single » ou « Multiple »

Une fois votre choix fait, dans notre exemple nous avons sélectionné « Single », vous atterrirez sur l’interface dédié aux paramétrages d’un « seul » NFT.

Interface de création et téléchargement d’un NFT © Rarible

Tout d’abord, téléchargez votre œuvre dans la partie réservée : « Upload File ». Ensuite, vous pouvez choisir le mode on ou off de « Put on the marketplace » (il existe aussi le compte à rebours, le compte à enchères, si vous souhaitez vous lancez dans ces modes de vente). Par défaut « Fixed Price » permet d’ajouter un prix de vente final que vous ajouterez en dessous dans la rubrique « Price », les frais seront calculés (avec la déduction des service fees). En option, si vous souhaitez ajouter un lien vers la version haute résolution de votre œuvre, vous pouvez le faire en ajoutant un déverrouillage au processus de création : « Unlock once purchased ».

Ensuite, la configuration du NFT, à savoir les détails de votre œuvre artistique, est l’une des phases les plus importantes. En premier lieu, vous pouvez choisir entre deux collections, « Choose Collection » :

  • votre propre collection
  • la collection par défaut qui est Rarible

Notez que les collections représentent des dossiers. Vous pouvez soit créer votre propre dossier, « Create ERC-721 », soit utiliser le dossier public qui est Rarible, RARI. Enfin, vient la dernière partie et la plus « personnelle » :

  • Title : Il s’agit du nom que vous avez donné à votre NFT
  • Description : Il s’agit de la description de votre NFT
  • Royalties : Il s’agit d’un pourcentage que vous recevrez, en tant que créateur, lorsque votre NFT sera vendu sur le marché secondaire.
  • Properties : La section « Propriétés » s’apparente aux métadonnées de votre NFT, la clé est le titre et la valeur est la description (par exemple : Clé : Nom de l’artiste, Valeur : Rarible.com)

Prenez exemple sur cette illustration pour ne rien rater :

NFT

Le NFT a été volontairement cachée car copyright

Une fois que tous les détails requis sont renseignés, pressez le bouton « Create Item ». Vous êtes invité à vous connecter à votre wallet (en l’occurrence MetaMask).

wallet

En connectant le wallet MetaMask, c’est à ce moment que vous créez votre NFT sur la blockchain.

Connexion Wallet MetaMask – étape 1/2

Lors de la seconde étape, en pressant le bouton « Connecter », votre NFT sera minter sur la blockchain Ethereum, ce qui signifie que votre NFT sera bien enregistré sur la blockchain et sera prêt à être vendu. Félicitations.

Source: image mise en avant ©Slexander Shatov, Unsplash

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.