5 façons de fragiliser votre blog Wordress (sans le savoir)

En choisissant WordPress pour créer votre blog, vous avez fait un excellent choix. Oui, il existe de nombreuses solutions de blogging, et WordPress compte parmi celles les plus complètes. Toutefois, faire le bon choix technique ne suffit pas. Encore faut-il, une fois le site lancé, continuer à réaliser les bonnes actions. Trop d’utilisateurs ne se préoccupent pas des questions essentielles, et mettent en danger leur site. Voici 5 exemples, avec lesquels vous allez probablement vous reconnaître.

Vous ne faites pas les mises à jour

WordPress est un CMS actif, qui évolue très fréquemment. Il arrive ainsi qu’une nouvelle version majeure soit disponible environ deux fois par an. WordPress ne peut pas rester le même, une bonne fois pour toute ? Et bien, non. Tout d’abord cela permet d’ajouter des fonctionnalités. Meilleure vitesse, meilleurs menus, ajout d’outils pour l’édition. Si WordPress n’évoluait pas, vous seriez sans doute déjà passé à un autre outil. Mais WordPress change aussi pour des questions de sécurité. Dès qu’une faille ou un problème relatif à la stabilité est détecté, une version améliorée est proposée. Ne pas vous mettre à jour, c’est vous exposer à des failles de sécurité. Cela vaut aussi pour les plugins. Ils sont souvent utilisés par les pirates comme points d’entrée dans le CMS. Ne pas les mettre à jour, c’est ne pas se protéger face à une menace bien réelle.

Vous ne faites aucune sauvegarde

Votre hébergeur réalise des sauvegardes de votre site, alors pourquoi devriez-vous en faire ? Si le site contient beaucoup de données, comme un site de commerce électronique, et si vous travaillez sur celui-ci quotidiennement, vous ne pouvez pas vous passer de sauvegardes. Il existe des plugins pour des sauvegardes automatisées, mais vous pouvez aussi réaliser des exports XML complets à la main.

Vous ignorez les recommandations de Google

Google Webmaster Tools est un outil puissant qui vous montre comment le moteur de recherche voit votre site, l’explore et l’indexe. Des recommandations et alertes sont présentes dans l’interface de GWT. Google vous prévient s’il détecte des pages infectées, des pages aux performances dégradées, ou encore s’il juge votre contenu mal structuré. Si vous ignorez ces messages, ne vous attendez pas à avoir de bonnes performances en matière de référencement…

Vous avez toujours le même mot de passe

Vous avez défini un mot de passe simple et votre identifiant est « admin ». Bravo, vous prenez là un très gros risque de vous faire pirater votre compte. Vous avez un mot de passe complexe ? C’est bien, mais si celui-ci est le même sur tous les services que vous utilisez sur la toile, ce n’est guère mieux. Bref, changez votre mot de passe, pour une combinaison unique.

Vous ne vous préoccupez pas de la vitesse

Le site a tendance à être un peu lent, mais ce n’est pas grave. Erreur. Un site lent, c’est un site qui est pénalisé dans les moteurs de recherche. Google accorde une grande importance aux performances, et vous sanctionnera si votre site est trop long à charger. Pensez à déconnecter quelques plugins inutiles, et envisagez de basculer sur un serveur de meilleure qualité, au fur et à mesure que votre site devient plus important.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.