Créer un site internet pour freelance

Freelances : les pages à ne pas oublier pour votre site web

Vous construisez un nouveau site internet ? Vous allez mettre en ligne un site web pour votre entreprise ou pour parler de votre nouveau produit / service ? Très bien. Que vous comptiez sur l’aide d’une agence ou que vous vous lanciez dans l’aventure seul, vous devez impérativement lister les pages essentielles pour votre site. En voulant gagner du temps et aller trop rapidement, vous pouvez oublier des pages capitales pour votre référencement, mais aussi l’argumentation envers les internautes. Voici une liste complète des pages à ne pas oublier pour créer un site internet si vous êtes freelance.

La page « présentation »

Tout commence par une présentation. Qui êtes-vous ? Que faites vous ? N’ayez pas peur de prendre la parole et d’utiliser le « je » ou le « nous » pour un projet collectif. Exposez les origines de votre projet, vos motivations, et ce qui fait votre différence. Donnez aux visiteurs autant d’informations que possible pour les rassurer et les aider à comprendre comment vous pouvez les aider.

La page « cas client »

Vous avez déjà des exemples de réalisations ? Vous avez déjà des entreprises qui vous font confiance ? Alors faites-le savoir avec une page « portfolio » ou « cas client ». Cette page est capitale pour montrer votre savoir-faire, mais ne doit pas se résumer à une simple présentation d’une mission accomplie par le passé.

Créer un site internet pour freelance

Vous devez vous servir de vos expériences pour montrer comment vous pouvez apporter un service à un nouveau client.

  • Faites en sorte que la problématique de votre client déjà traitée soit une thématique qui puisse intéresser vos prospects. Ne réduisez pas une problématique à un domaine ou une industrie en particulier, mais essayez au contraire d’ouvrir (si votre stratégie) au plus grand nombre ;
  • Racontez votre cas client de manière intéressante et dynamique. L’internaute doit être capté, comprendre la problématique et attendre la réponse ;
  • Enfin, incluez un témoignage du client. Ces mots ont une grande valeur, et permettent à vos prospects de se projeter.

La page « méthode de travail »

Il faut penser à une page qui présente vos travaux, mais aussi à une page qui présente votre façon de travailler, et notamment les entreprises avec lesquelles vous ne travaillez pas. Vous trouvez cela étonnant ? C’est pourtant indispensable. Prenons un exemple. Vous êtes graphiste, et vous êtes spécialisé en matière de web. Vous ne faites pas de créations « print » (cartes de visite, papiers en-tête). Alors dites-le. Cela vous évitera de recevoir des e-mail ou des coups de téléphone pour des demandes de prix qui vous font perdre du temps. Précisez les types de clients avec lesquels vous ne travaillez pas : secteur en particulier, taille d’entreprise, services publics, entreprises basées à l’étranger…

La page « tarifs »

Il est important de proposer une page avec des prix. Même si vous ne mettez en ligne une grille tarifaire ultra-complète, donnez des indications de prix (forfait à l’heure, prix pour une prestation générique, tarif à partir de…). Vous avez sans doute déjà ressenti de la frustration en recherchant le prix d’un produit et en ne trouvant pas cette information. Il en va de même pour les personnes qui recherchent un freelance. Alors évitez cette frustration.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.