rédiger sur le web

Vous débutez dans la rédaction web ? Nos conseils pour bien démarrer

La rédaction web n’a jamais eu autant le vent en poupe et pour cause, de plus en plus d’entrepreneurs choisissent Internet comme leur principal média pour communiquer. Ce choix est évident de par son coût peu élevé ainsi que ses outils gratuits et accessibles à tous. La présence en ligne de chaque business commence par la création d’un site web complété par un blog. Maintenir un blog à jour est une stratégie des plus performantes pour communiquer et se positionner dans les pages de résultats de recherche des moteurs les plus populaires. Rédiger du contenu sur le web contribue nettement à améliorer la notoriété de son activité et par conséquent, sa visibilité sur le web.

Le blog pour be log, que l’on peut traduire par « être connecté », est le fait d’écrire sur le web ou autres plateformes en ligne. Cette pratique s’est démocratisée durant ces dernières années, et les entreprises de toutes tailles l’ont bien compris. Ces dernières recrutent ou mandatent des rédacteurs, copy writers professionnels ou freelances, pour rédiger des articles qui alimenteront leurs pages de blog. Cette stratégie est devenue incontournable pour personnaliser sa communication des points fondamentaux, des personnalités ou encore traiter d’actualités chaudes en rapport avec leur activité. Découvrons dans cet article les meilleurs conseils pour bien démarrer dans la rédaction sur le web.

Ecrire sur le web, tout un art

Etre rédacteur web demande de la discipline et des connaissances solides en grammaire comme en orthographe. Maîtriser la langue dans laquelle les articles vont être rédiger permet d’éviter de nombreuses erreurs telles les redondances dans les phrases et autres coquilles. Ces dernières sont généralement les plus récurrentes. S’ajoute à cela une bonne base de culture générale pour rester créatif et pour personnaliser son contenu.

La maîtrise technique des outils du web dont les CMS tels que la solution WordPress, les fondamentaux du langage html ainsi que les bases du référencement naturel font partie des ressources du rédacteur web. De plus des connaissances techniques sont fondamentales pour proposer des articles optimisés pour les moteurs de recherche. Travailler dans ce sens permet de booster le référencement organique et ainsi se maintenir en tête de liste.

Les qualités citées au-dessus sont complémentaires. Un bon rédacteur web doit les assimiler et les maîtriser. Il pourra alors s’exprimer dans les meilleures conditions et offrir à ses utilisateurs un contenu qualitatif et optimisé. Chaque article doit être unique. Tout l’art de cette pratique repose dans cette approche pour rendre, ainsi, l’expérience de lecture la plus captivante possible.

Vous devez être passionné… mais pas que

Bien entendu, ces nouvelles activités, qui se développent rapidement sur le web, sont des métiers « passion ». Être rédacteur web demande du temps, de la patience et de la créativité. Commencer en tant que rédacteur pour le web demande de se former quotidiennement et il est donc essentiel de persévérer dans l’apprentissage de son style d’écriture ainsi que dans les nouveaux outils et concepts techniques que le web propose. De nombreux tutoriels explicatifs, des blogs de passionnés ou encore des ouvrages papiers sont disponibles pour découvrir les ficelles du métier. Notez que c’est dans la pratique et la régularité que les bons rédacteurs web ont commencé !

La maîtrise du SEO est fondamentale !

Le SEO, pour Search Engine Optimisation en anglais, consiste à mettre en oeuvre des techniques pour améliorer les pages ou articles d’un site sur les pages de résultat de recherche des moteurs de recherche. Un article rédigé sur le web se construit différemment qu’un article papier. En effet, les titres et les sous-titres des parties se construisent avec les balises <H1> et <H2>. Elles permettent d’être lues plus facilement par les crawlers de Google ou Bing par exemple. De plus l’utilisation d’un champ lexical adapté et l’utilisation des mot-clés doivent être justement ajoutés dans les paragraphes. Ces concepts élémentaires permettent de visualiser le contenu à intégrer dans les différentes parties de son article. Enfin, l’intégration d’une ou plusieurs images est à prendre en compte. Pour que les images soient optimisées, le nom de l’image doit être en cohérence avec la photographie et le texte alternatif en rapport avec la thématique.

Boîte à outils du rédacteur web

Il existe de nombreux outils pratiques et gratuits pour s’aider au quotidien. En voici quelques uns qui vous assisteront pour reformuler les phrases, corriger les fautes d’orthographe ou encore analyser le contenu dupliqué.

Bonpatron.com : l’outil qui corrige vos fautes d’orthographe

BonPatron.com permet de corriger les fautes d’orthographe.

Cet outil gratuit vous permet de ne plus rater une coquille ou une faute d’orthographe ou une faute d’accord. Il est l’outil essentiel pour publier un article dans les meilleures conditions.

Screaming Frog : le logiciel SEO

Page d’accueil de Screaming Frog

Screaming Frog SEO Spider est un robot d’exploration de site Web qui permet d’explorer les URL des sites web et de récupérer des éléments clés pour analyser et auditer le référencement technique, les balises de titres, de sous-titres, les textes alternatifs. Avec cet outil, vous n’avez plus de raisons de vous tromper dans la technique.

Google Search Bar : l’outil incontournable

Google Search bar est l’un des meilleur outil gratuit pour la rédaction web

Pour trouver vos mots-clés, vos inspirations et analyser votre contenu dans les cas de duplicate content, vous pouvez utiliser Google. Tapez un mot-clé ou une expression et vous trouverez des idées d’articles. De plus, en copiant-collant un paragraphe vous pouvez vérifier si ce dernier a été dupliqué. A utiliser sans modération !

Source image mise en avant: Pexels, Pixabay

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.