Quelles erreurs éviter en se lançant en freelance ?

Freelance : 5 erreurs que vous devez éviter pour réussir

Vous avez le projet de vous lancer en indépendant, ou vous êtes déjà installé en freelance ? Les premiers mois de l’activité sont capitaux, parfois difficiles, car tout est à construire. Que vous soyez freelance en matière de design, de développement, de rédaction de contenu ou encore de community management, vous ne manquez sans doute pas de talent, mais il est probable que vous commettiez quelques erreurs « classiques ». Les voici, afin de vous aider à les éviter, et mieux réussir.

Quelles erreurs éviter en se lançant en freelance ?

Vous avez tendance à vous sous-estimer

Voilà un défaut, qui touche notamment les nouveaux indépendants, et qui peut vous freiner dans votre développement. Vous avez tendance à vous sous-estimer, à minimiser vos compétences. Vous pensez que vous ne pourrez jamais afficher les prix de certains concurrents, ou jamais prétendre réaliser un projet d’envergure. Erreur. Par conséquent, vous affichez des prix bas, qui ne reflètent ni vos diplômes ni vos expériences, ni votre valeur réelle. Acceptez que certains affichent des prix plus élevés, et d’autres des prix plus bas, et trouvez votre positionnement.

Vous avez du mal à augmenter vos prix

Si vous avez du mal à évaluer la juste valeur de votre travail et que vous proposez des prix bas… il est alors difficile d’augmenter vos prix ! Vous avez peut-être le sentiment d’être perdu, et de ne pas savoir comment calculer vos prix… Notre conseil : expérimentez. Essayez de jauger le budget de votre client, sa connaissance des prix, et faites des propositions sur-mesure (dans un premier temps) pour voir la réaction de vos interlocuteurs. Ainsi, vous verrez quelle fourchette de prix est bonne et « acceptée » par vos clients, et ou se situe la limite haute.

Vous choisissez mal vos clients

Vous connaissez la règle de Pareto, qui explique qu’en général, 80% des effets sont le produit de 20% des causes. Cela s’applique au monde du freelance. 20% de vos clients risquent bien de générer 80% de vos problèmes, si vous n’accordez pas une grande importance à leur choix en amont. Choisir ses clients ? Un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre ? Certes, lorsque vous débutez votre activité, vous avez tendance à tout accepter, mais il faut pourtant savoir dire non. Non aux prospects qui en demandent trop, qui sont envahissants, qui discutent les prix avec excès. Cela vous évitera des problèmes.

Vous acceptez trop de travail

Autre erreur commune en étant freelance, la mauvaise évaluation de votre capacité de travail. Peut-être que vous acceptez trop (ou pas assez) de travail. Dotez-vous d’outils pour mesurer le temps passé à réaliser une mission, et essayez de mesurer concrètement les efforts nécessaires pour un travail pour connaître votre force de travail personnelle.

Vous n’avez aucune spécialité

Ultime conseil pour les freelance. Vous faites une erreur si vous n’avez aucune spécialité. Vous ne pouvez pas être photographe de mariage, graphiste, rédacteur et ingénieur du son en même temps. Ou plutôt, vous pouvez, mais présentez ces activités indépendamment, pour ne pas brouiller votre réelle expertise. Mettez en avant votre spécialité, ce qui fait votre différence, et doit convaincre les prospects de travailler avec vous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.